Les cours de danses de compétitions :
Danse sportive de compétition

Les Cours de Danse Sporttive de Compétition à Toulouse

Les Cours de Danses de Compétitions et de Danses Sportive à Toulouse Pour ceux qui souhaitent aller encore plus loin en Danse de Salon.

Tous les élèves de l'école de danse ont la possibilité de participer aux danses de compétitions, quelles soient de "danse de société, ou dite "danse sportive" *. Dans tous les cas nous sommes sur les développements artistiques de ces danses. C'est aussi "UN PLUS" pour les personnes souhaitant s'adonner à la danse, et souhaitant travailler les danses dans ce qu'il y a de plus poussé en terme de détails, de recherche artistique et de se confronter aux autres écoles de danses selon des rencontres programmées.

 

Pour accéder aux danses de compétitions

Championnats du mondePlusieurs critères:

 - Avoir suivi les cours collectifs jusqu'au 3ème degrés au minimum.
 - Avoir un partenaire de danse.
 - S'engager avec un partenaire sur 3 ou 4 ans au minimum.
 - Avoir du talent et des dispositions artistiques.
 - Avoir un minimum de disponibilité pour les cours et les entrainements.
 - Avoir quelques Week-end disponibles pour participer aux compétitions et stages spécifiques: en moyenne 6 à 10  par ans.
 - Pouvoir consacrer un budget mensuel de 75 à 150 Euros sur 9 mois, en moyenne et au maximum  tout compris, et selon des objectifs raisonnables.

La prise des licences, les déplacements, et la gestion globale des compétiteurs se fait au travers d'une association loi 1901: Les Greniers Toulousains de Danses de Compétitions pour Amateurs: (G.T.D.C.A.).

Danse sportiveLes cours individuels pour les danses de compétions

Ce sont des cours sur rendez-vous.
leur durée est de 45 minutes, en fonction des compétitions envisagées et des danses souhaitées.
Un professeur Diplômé " Maître de Danse " est à la disposition des danseurs.

Nous sommes là sur un excellent tremplin pour ceux qui visent à la préparation des diplômes de moniteurs et de professeurs de danse.

 Les Greniers Toulousains de Danse de Compétition pour Amateurs.

L'objectif étant d'être légalement licencié à une structure fédérale organisant les dites compétitions de danse, et pouvoir ainsi de participer aux rencontres inter-écoles, régionale, nationales, internationales, selon toutes les formes des danses enseignées dans l'école de danse Mazurelle-Clanet que ce soit des danses de société, ou des danses à claquettes.

Cette association est membre à part entière de plusieurs structures fédérales nationales et Internationales, selon les types de compétitions en termes de danses:

- Compétitions Danse de Société (Social dance) danses latines et danses standards;
- Compétitions de danse à Claquettes (Tap dance);
- Compétitions de danse Artistiques (tango argentin, salsa, bachata, west coast swing, Etc ...)

 

* Remarques sur la "danse sportive"

 L'expression "danses sportives" n'est en fait qu'un vocable utilisé pour permettre à cette activité l'illusion d'être présente au Jeux Olympiques. Cette illusion dure depuis plus de 30 ans sans succès présent ni avenir.

Mais nous savons tous que danser est avant tout une activité artistique ou l'expression du corps et des attitudes traduisent tant les sentiments que le caractère de la danse, selon des déplacements et des mouvements du corps en harmonie et en symbiose sur un rythme déterminé.

La danse appartient au patrimoine culturel d'une société, d'une région, d'un pays, d'un continent. Si certaines danses demandent une activité ou un effort physique incontestable, car lever un bras ou se déplacer demande néanmoins un effort physique !!! (demandez à un escargot ou à un Coala), il n'en demeure pas moins que les critères de jugements restent surtout artistiques, rythmiques et techniques, où l'harmonie du couple prend une importance de premier plan dans le cadre de la danse présentée.

Les éléments de mesures de performances physiques (mètre, seconde, chronomètre, altimètre...), sont bien absents. Mettre certaines danses comme la Rumba, le SlowFox, la valse Viennoise ..., avec une étiquette "sportives" n'a rien de passionnant pour un artiste.


Nous sommes bien là dans une confusion politique voulue des choses selon des objectifs de propagande et de recherches de subventions sous prétexte que l'on utilise le mot "sport". Eh oui, il y a bien plus d'argent au sport qu'à la culture, tout n'est qu'une question d'adaptation !!! ???